Pour bien comprendre la nécessité du parrainage !

Le CONSTAT

La baisse de la consommation...
L'introduction du 0,5 pour mille ainsi que la drastique augmentation des exigences au niveau du travail de chacun font que les gens boivent moins qu'il y a 20 ans.
L'augmentation de la qualité...la baisse de la quantité...
Nos membres boivent moins, mais ils boivent du meilleur. Le vin était une boisson, avec des degrés alcooliques voisins de 12°, maintenant on le déguste plus qu'on ne le boit, avec des concentrations bien plus importantes et des degrés alcooliques plutôt près des 13,5°
L'âge du CdE et l'érosion de son fichier membre...
Avec près de 60 ans d'âge le CdE compte un très grand nombre de personnes âgées ayant vécu les débuts du CLUB. L'âge moyen est donc élevé. Le renouvellement par des jeunes n'est pas facile, attirés qu'ils sont par des boissons plus abordables.
L'augmentation de la concurrence...
La concurrence s’accroît. Le vin est aussi devenu un produit de grande surface. Les marges ont baissé. Si à l'origine, le CdE offrait aux membres un avantage régulier de 30 à 40% par rapport au marché traditionnel, il offre désormais un avantage plus irrégulier qui peut aller de 10 à 30% selon les vins, en fonction des quantités négociées.
La conscience de l'importance du nombre de membres sur les prix...
Pendant ses quarante premières années et commençant de rien, le CdE a permis aux membres d'obtenir des prix toujours plus bas grâce à l'augmentation constante du nombre de membres et donc de la quantité négociée. C'était directement dans leur intérêt, et dans celui de tous les autres membres, de faire connaître les avantages du CdE et de participer à un parrainage très actif. Ils en étaient conscients et étaient donc très motivés car les premiers concernés. Depuis 20 ans, vous pourrez le constater sur la base des ARCHIVES, les prix se sont stabilisés et ont même très légèrement augmenté. Malgré la baisse de la quantité résultant de la diminution du nombre de membres cette quasi stabilité n'a été possible que par une rationalisation toujours plus poussée de l'organisation et par un développement hors Genève. Malheureusement, le parrainage a tendance actuellement à diminuer, ce qui pourrait, à terme, rompre le bel équilibre actuel du CdE.
La morosité générale observée dans la branche...
Le CdE marque un peu le pas. Cependant, grâce à son système unique et économique d'approvisionnement qui lui permet de rester le plus attractif sur le marché, il a cependant moins souffert ces 20 dernières années que tous les autres secteurs de la branche "vins", excepté peut-être les grandes surfaces. Certains autres "CLUBS", n'atteignent plus les quantités minimum pour rester attractifs pour leur membres. Ils ont du se résoudre à mettre leur trois CLEFS sous le paillasson pour l'un, et à augmenter leurs prix drastiquement afin de survivre pour l'autre.

Les OBJECTIFS

AUGMENTER le nombre de membres...
Le nombre de membre est synonyme de quantité négociée plus importante, donc de prix d'achats plus intéressants, de frais fixes répartis sur une plus grande base, sans nécessiter d'augmentation d'infrastructure car cette dernière nous a déjà permis d'assurer le double du volume actuel par le passé.
Rester compétitif par rapport au marché...
Même si le CdE effectue pour vous un travail de sélection très important, vous permettant d'acheter les yeux fermés, les prix finalement payés par les membres devraient rester toujours 15 à 20% en dessous des prix du marché, à qualité équivalente et sans sélection. C'est le maintien de l'attractivité du CdE auprès de ses membres qui est en jeu.
Reprendre conscience de l’importance pour tous du bouche à oreilles...
Le CdE s'est toujours battu pour que les prix proposés aux membres n'incluent qu'un minimum de frais, qu'ils recouvrent principalement et à un niveau inégalé dans la branche, essentiellement le prix d'achat du vin. C'est pour cela que le CdE ne paie pas de publicité, pour ne pas à devoir en répercuter le coût sur les prix finalement payés par les membres. C'est aussi pour cela qu'il compte, dans ce domaine et comme par le passé, sur la participation active de tous les membres.
Sur le nouveau site, maintenir la notion de parrain...
Un membre nous a fait remarquer que l'inscription d'une nouvelle adhésion sur le site ne permettait pas, contrairement au formulaire d'inscription "papier", de renseigner le nom du parrain. Jusqu'à maintenant, cette référence était pourtant donnée à titre indicatif et ne donnait lieu à aucun avantage, ni pour le parrain, ni pour le filleul. De plus, le nom du parrain n'était pas repris pas dans la base de donnée, dans le compte du filleul ! Les membres parrainaient, motivés uniquement par le fait qu'il participaient au développement du CdE et donc à son attractivité, sachant qu'ils en étaient aussi les premiers bénéficiaires. De plus, pour le filleul, le parrainage, avait aussi un gout d’intronisation à un CLUB très spécial, peu connu et réservé à des initiés qui avaient envie de partager ce bon filon avec leurs amis ! La remarque est cependant pertinente et la possibilité de renseigner un parrain lors de l'inscription d'un nouveau membre sur le site a été introduite pour maintenir d'actualité cette démarche.
Mieux informer les membres sur la nécessité du PARRAINAGE..
En effet, cela n'a jamais été développé clairement, c'était implicite. Le but de cette page est donc de traiter le sujet de manière complète et explicite, sachant que c'est un enjeu d'importance qui concerne tous les membres.
Investir dans le PARRAINAGE ...
Maintenant que tout nouveau membre peut référencer un parrain dans notre système et qu'on introduit son Code Membre dans la base de données, cela nous permettra d'exploiter les chiffres résultant du parrainage. Cela nous permettra éventuellement d'envisager investir dans une promotion "PARRAINAGE" si la pérennité du CdE l'impose. On pourrait envisager, en l'incluant dans les prix, de prévoir un petit budget pour récompenser les plus valeureux parrains, pourquoi pas. A réfléchir pour 2018 ou 2019 si la situation au niveau du nombre des membres ne s'améliore pas.
Utiliser les réseaux sociaux pour faire connaître le CdE
C'est une approche moderne et économique pour se faire connaître. Maintenant que nous disposons d'un site moderne et performant, rien n’empêche tous les membres de réseauter à leur convenance sur le CdE pour permettre, par l'intermédiaire des communautés auxquelles ils appartiennent, de diffuser le plus largement possible des infos et l'adresse internet de notre site. Une sorte de bouche à oreilles du 21e siècle ! Merci d'avance.
La prime aux PARRAINS actifs pour 2017, essai !
Tout parrain qui générera un volume de commande de plus de CHF 1'000.-- issus d'un ou plusieurs nouveaux membres recevra le cadeau annuel du CdE offert aux commandes de plus de CHF 1'000.-- Conditions : - le filleul ne portera pas le même nom que le parrain. - le filleul aura une adresse distincte du parrain. - la commande du parrain sera sensiblement identique en volume à celles des années précédentes.
CONCLUSION :

Pour assurer l'ATTRACTIVITÉ et la PÉRENNITÉ du CdE, et ceci dans l'intérêt de tous les membres, nous devons tous nous efforcer d'AUGMENTER le nombre de membres pour accéder à des volumes qui nous permettent de négocier des prix toujours aussi attractifs pour les membres.
Cela passe par l'intensification du PARRAINAGE, déjà pour compenser les départs, mais surtout pour viser à l’augmentation des quantités négociées.
Cela passe aussi par le bouche à oreilles traditionnel ou numérique pour faire connaître le CdE autour de vous.

Vous comptez sur votre CLUB, c'est très bien, mais votre CLUB compte aussi beaucoup sur vous !

Merci d'avance